Enfant, je lisais beaucoup. La bibliothèque Rose et le club des cinq, la bibliothèque Verte et les 6 compagnons, les malheurs de Sophie ou les Deux Nigauds de la Comtesse de Ségur... En fait, tout ce que je trouvais...

Puis j'ai dévoré tous les Agatha Christrie dont je garde une trace indélébile (aujourd'hui, je suis fan/archi-fan de la série Hercule Poirot avec David Suchet), Jane Eyre, les Hauts de Hurlevent, Bel Ami, Rebecca...

Puis les Harry Potter, découvert grâce à Marie, que j'attendais avec impatience. Je me retenais d'ailleurs de ne pas les voler à Sandy avant la fin de sa lecture.

Et puis un jour, par manque de temps et à cause d'un trop plein de fatigue, j'ai arrêté de lire.

Jusqu'à l'année dernière ou ma supère collègue qui lisait beaucoup m'a expliqué qu'elle le faisait le matin dans les transports.

Et tout à coup, l'évidence : MAIS OUI, JE PEUX LIRE AUSSI !!! Le matin et le soir dans le bus. me suis sentie trop bête de ne pas y avoir pensé moi-même, mais passons sur ce sujet !

Alors depuis l'été dernier, je relis enfin. Orgueil et Préjugés, Mansfield Parc, Jane Eyre, Sunset Park, La délicatesse, Trilogie New-Yorkaise, et j'en oublie...

Ci-dessous, les 3 derniers. Et dans mon sac, 2 autres en attente car je viens juste de finir l'île des oubliés que je n'ai pas laché. Pourtant, celui-là, il m'a fait pleurer dans le bus, mais impossible de passer à un autre tellement il était poignant, beau, triste et plein d'espoir...

IMG_08635110YRJG31LIMG_0862

Quant à Jane Austen, c'est ma chouchoute... Lecture en cours donc, une dizaine de lignes seulement-gloups, Lady Susan...